Skip to content

L’urgence Climatique

Le dérèglement climatique sera certainement la source des plus grandes catastrophes humanitaires des prochaines décennies.
Parmi les personnes sensibles au sujet, nous tentons tous de sensibiliser les autres, qui n’ont pas encore ouvert les yeux sur le sujet.

Le challenge : ne pas choisir entre les bénéfices et le climat

Sensibiliser aux enjeux climatiques, c’est un jeu risqué. 

On peut générer plus d’anxiété et de la paralysie que de mise en action. 

En particulier dans un contexte pro, où les leviers d’action sont différents que ceux du citoyen. 

Et mettre en mouvement des collaborateurs, c’est très difficile. 

Peut-être que vous vous reconnaissez dans ces phrases, que l’on entend souvent :

« J’ai du mal à mobiliser les équipes sur le climat.

« On voudrait faire notre part, mais on ne sait pas comment faire.

« J’ai bien compris les enjeux, mais maintenant, je fais quoi ?

« La planète passe malheureusement après l’impératif économique.

La bonne nouvelle

C’est normal, vous n’êtes pas seuls.

Le problème c’est le manque de méthode éprouvée pour réussir à sensibiliser et la mettre en action.


Et la bonne nouvelle, c’est que cette méthode existe.

La formation

Une formation co-construite

Share and Smile, Nacarat School et Rabot Dutilleul, ont combiné le meilleur de leurs compétences. (ingénierie pédagogique, expertise climatique, profils de personnalité…)

Rodolphe Deborre
Directeur Innovation et Renaissance Écologique
Photo du dirigeant de share and smile Clement Hostache
Clement Hostache
CEO de Shareandsmile
Emilie honoré
Responsable de développement RH

Une expérience pensée pour vous

Comprendre la mécanique :

Découvrir les principes qui régissent le climat de notre planète, notamment grâce à la Fresque du Climat. Prendre du plaisir à comprendre collectivement « comment ça marche ».

Comprendre les enjeux :

Réaliser les enjeux du dérèglement climatique. Ressentir le vertige que provoquent la magnitude des conséquences, et le degré d’urgence à réagir pour changer la situation.

Se rassurer :

S’approprier l’échelle de temps pour agir, réaliser qu’on est capables de radicalement changer le monde dans ce délais, et découvrir un avenir neutre en carbone possible et désirable.  

Construire des projets :

Elaborer des projets de décarbonation réalisables pour son organisation, avec un modèle économique viable, et qui donnent envie d’agir. 

S’engager et agir :

Profiter de la dynamique collective pour s’engager personnellement à agir pour que ce monde neutre en carbone aboutisse. S’engagerau niveau professionel et citoyen. 

Les modalités

Public visé :

Dirigeants et salariés de structures privées, élus et techniciens de collectivités.

Groupes de 15 personnes

Organisation :

1 journée, en présentiel. Repas sur place.

Moyens pédagogiques :

Ateliers collaboratifs, vidéos et exercices de projection, exercices individuels et collectifs.

Ce que vous en tirerez

  • Une mise à niveau généralisée sur la question du climat pour tous les collaborateurs.

  • Un format rodé depuis juin 2021, sur plusieurs centaines de collaborateurs et dirigeants.

  • Des moments forts en émotion, de la peur à l’enthousiasme, qui marquent les esprits.

  • La garantie de repartir en énergie, et avec des pistes d’action individuelles et collectives.

  • Construction de multiples projets de décarbonation créateurs de valeur économique.

  • Pas un dirigeant ni un salarié ayant assisté n’a jugé avoir perdu son temps.

FAQ : toutes vos questions sur la formation urgence climatique

  • Une journée c’est trop long pour une formation sur le climat ?

    C’est souvent une des premières pensées des décideurs… tant qu’ils n’ont pas vécu la formation d’eux-mêmes.
    Ensuite, ils sont tous unanimes. Par exemple, Vanessa, DRH de Louis De Waele, a même décidé d’étendre le format 1j à l’ensemble des collaborateurs du siège, plutôt qu’aux seuls managers prévus initialement.

  • On n’a pas assez d’argent pour le climat, l’impératif économique nous rattrape toujours.

    Justement, le propos de la formation est, après une mise à niveau, de construire des solutions décarbonantes ET créatrices de valeur économique. Et ça a fonctionné pour toutes les structures qui ont joué le jeu jusque là.

  • Peut-on découper la formation en 2 demi-journées ?

    Ce n'est pas du tout recommandé.
    On perd tout l'intérêt des "montagnes russes" psychologique qui font une grande partie du succès de cette formation.

  • Et si on a déjà réalisé une Fresque du Climat ?

    La Fresque n'est que le point de départ, et elle est souvent insuffisante (article à venir sur la question). Seule, soit elle traumatise, soit elle ne va pas assez loin. Le format Ugence Climatique est pensé spécialement pour marquer au fer rouge les esprits des stagiaires, et surtout les guérir de ce traumatisme en les mettant à l'action. Tous les participants qui ont vécu une fresque seule sont unanimes : c'est le jour et la nuit en termes de mise en mouvement.

    Donc si vous avez déjà réalisé une fresque du climat, rien de grave : nous pouvons adapter le format pour se concentrer sur l'après fresque.

  • Peut-on faire financer cette formation par notre OPCO ?

    Oui, c'est possible.
    Nous serons bientôt certifiés Qualiopy, et en attendant, certains partenaires déjà certifiés seront heureux de faire l'intermédiaire.

Ils ont vécu la formation

Réserver ma formation